Il n’est pas toujours facile de distinguer un leader d’un manager. D’autant que les deux termes, leadership et management sont souvent associés. Mais à la différence du manager, être leader n’est pas un poste ou une promotion, mais une compétence. Comment expliquer le fossé qui se situe parfois entre les deux ? Et comment être à la fois manager et leader ?

Quelle est la différence entre management et leadership ?

Le pouvoir du manager lui est bien souvent confié par sa hiérarchie à travers son poste occupé au sein de l’entreprise. Sa vision est sur le court terme. Il organise, coordonne et contrôle son équipe comme la planification et le reporting par exemple. Son rôle est important au sein de l’entreprise, puisque c’est lui qui s’assure de la bonne organisation.

Quant au leader, il est avant tout reconnu par ses collaborateurs pour être un meneur. Il évolue dans une hiérarchie horizontale. Il n’hésite pas à bousculer les habitudes et à être force de proposition. Doté d’un charisme naturel et d’un pouvoir de persuasion, le leader entretient de bonnes relations avec ses collègues. Grâce à ses différentes qualités, il inspire naturellement les personnes à le suivre. Il est également capable de repérer et faire émerger les compétences de ses collaborateurs et de les articuler ensemble afin de mener le groupe encore plus loin.

Si un manager peut parfaitement être un leader au sein de son équipe, on peut être un manager sans être un leader, et à l’inverse être un leader sans être un manager. Si le bon management est nécessaire au sein d’une entreprise pour l’organisation, le leadership est également indispensable pour entraîner et motiver les équipes. Les compétences de management et de leadership sont donc très complémentaires et vitales au bon fonctionnement d’une entreprise.

Les qualités d’un bon manager

leadership-management-Assurup

Un manager n’est pas uniquement là pour donner des ordres et atteindre les objectifs. Il doit savoir emmener son équipe sur la route de la réussite. Pour cela, il doit être attentif à chacun des membres de son groupe. Il doit être capable également de donner des explications claires, fixer des objectifs réalisables et savoir se remettre en question.

Etre à l’écoute de son équipe, savoir déléguer et faire confiance sont aussi des qualités requises pour être un bon manager. Il a été prouvé que les salariés ayant une bonne relation avec leur manager ont envie de développer de nouvelles compétences. Enfin, en cas de cap difficile, il est aussi là pour aider.

Devenir un bon leader 

Contrairement au manager, être le leader dans son entreprise n’est pas un statut, mais une reconnaissance de la part de ses collègues. Ses réalisations, ses idées et ses initiatives lui ont construit cette notoriété.

Néanmoins, certaines qualités sont primordiales. Entre autres, la confiance en soi est essentielle pour pouvoir la faire partager à ses collaborateurs. L’ouverture d’esprit, savoir se remettre en question et rester curieux sont également des qualités requises. 

Le leader sait que l’intelligence collective fait la force et que c’est à plusieurs qu’on y arrive. Il a également une vision lointaine et à 360° pour pouvoir faire émerger le meilleur de chacun.

Un bon leader sait aussi entrevoir en chacun de ses collaborateurs leurs points forts, leur personnalité et leur mode de fonctionnement pour pouvoir orchestrer au mieux ses projets et les amener à la meilleure réussite possible. Associé à tout cela, l’empathie, afin de permettre à chaque membre de son équipe de s’épanouir totalement.

Pour finir, il doit savoir faire preuve de responsabilité et donc assumer ses décisions, ses prises de risques…

Quand le leadership n’est pas « inné », il peut s’acquérir et le travailler via des formations. Le coaching professionnel est de plus en plus en vogue dans les entreprises. On retrouve également en librairie, beaucoup de livres à ce sujet et de nombreuses vidéos en ligne.

Enfin, chacun à son échelle, peut être amené à faire preuve de leadership pour aider les autres, conseiller et motiver. On peut tous, à notre niveau être amené à prendre des initiatives, des responsabilités et des décisions.

A lire aussi : « Faire face au burnout au travail »

Avatar
Author