Créer une entreprise en France nécessite de mettre la main au porte-monnaie avant même de commencer votre activité. En fonction du statut choisi, mais aussi de votre activité, les sommes à débourser varient… Or l’estimation du coût d’investissement au démarrage est essentielle. On fait le point.

Les frais de création

En France, la création d’une entreprise se fait grâce au dépôt des statuts de la société, et à l’enregistrement aux registres concernés par votre activité. Pour cela, il vous faudra débourser 39,42€ auprès du registre du commerce et des sociétés et environ 130€ au répertoire des métiers. Enfin, il vous faudra effectuer la déclaration des bénéficiaires effectifs de la société sur le site Infogreffe, pour la somme de 23,62€.

Concernant les statuts, ils permettent le choix entre les structures d’entreprises existantes (EURL, SARL, SAS, SA, etc.). Ils définissent les contours de sa gestion par les conditions de nomination des dirigeants, leurs rémunérations, le régime fiscal adopté. Selon la structure choisie, vous avez droit à plus ou moins de souplesse à ce sujet. Les possibilités d’évolution ne sont pas les mêmes, c’est la raison pour laquelle votre choix se doit d’être éclairé. Le conseil d’un avocat expert en droit des entreprises et d’un cabinet comptable sont les premières dépenses que vous aurez à réaliser. C’est un moment où votre structure est encore inexistante, bien que ces frais puissent être passés dans les charges, ils sont en premier lieu avancés par vous personnellement.

Embaucher ses premiers salariés

L’embauche de nouvelles ressources pour votre entreprise est un facteur de croissance. Embaucher des personnes qualifiées est la clef d’un produit convaincant. Outre l’argent consacré au recrutement de la bonne personne, un salarié est un coût à prévoir lors de la création de son entreprise.

Le coût réel d’un salarié est aux alentours de 2100€ pour l’employeur avec un salaire net d’environ 1 200€. Les personnes dont vous aurez besoin pour le développement de votre start-up bénéficieront sans doute d’une rémunération bien supérieure notamment s’il s’agit de métiers techniques comme le développement de logiciels.

Le plus onéreux reste le financement des charges patronales. Il existe cependant des aides comme le CICE (crédit d’impôt à la compétitivité), ou encore le CUI pour l’aide à l’embauche des contrats aidés dans votre entreprise.

Il faut également prendre en compte les avantages en nature, comme les tickets restaurants ou le remboursement des transports en commun.

combien ça coûte de créer une entreprise ? article Assurup

Louer des bureaux

Les coûts immobiliers représentent le deuxième poste de dépenses pour une entreprise après les salaires, soit en moyenne 17 000 euros par an et par poste de travail. Néanmoins, vous pouvez toujours limiter les coûts en vous installant chez vous ou en louant un bureau dans des espaces de coworking. Là encore les prix varient beaucoup en fonction de la ville. Par exemple, comptez en moyenne 300€ par mois pour un poste de travail dans un espace de coworking à La Défense.

Les coûts auxquels on ne pense pas

Vous souhaitez déposer votre marque auprès de l’INPI ? Comptez en moyenne 200€ si celle-ci est faite en ligne ou 250€ si elle est réalisée au format papier.

Si vous êtes artisan, vous devez suivre un stage de préparation à l’installation auprès de votre Chambre des métiers. Il est obligatoire pour que votre entreprise soit immatriculée.  Le coût est de 200€ environ. Vous pouvez tout de même obtenir son remboursement auprès de votre fond d’assurance formation (FAF).

Aussi, vous devez étudier les autres frais auxquels vous devez faire face en fonction de votre situation, entre autres :

Créer son entreprise nécessite un minimum d’argent. Cette somme dépendra de votre projet et de vos besoins. Concernant les coûts de création de votre structure juridique, il est possible de faire toutes les formalités seul, cela coûtera moins cher.
Toutefois, il peut être judicieux de se faire accompagner par un professionnel et ce surtout si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine. Cela vous épargnera beaucoup de temps, et surtout des problèmes juridiques à l’avenir.

Avec Assurup souscrivez aux meilleurs contrats d’assurance sans prise de tête

Et bénéficiez de conseils d’experts, d’une plateforme de gestion sécurisée, des tarifs prénégociés et sans frais de dossier, sans honoraires et sans frais de conseils.

Vous devriez lire aussi : Comment être travailleur indépendant et salarié en même temps ?

Avatar
Author