En octobre, les startups françaises ont levé 252,2 millions d’euros à travers une cinquantaine d’opérations, avec un total de 1,95 milliard d’euros au premier semestre 2018 : un montant historique, selon le baromètre réalisé par EY.

C’est quoi exactement, une levée ?

La levée de fonds consiste à faire appel à des investisseurs extérieurs ,  autres que des organismes de crédit , afin d’assurer le développement de la startup.

Ça peut être par le biais de :

  • business Angels, souvent dirigeants eux-mêmes,
  • particuliers, via des plateformes de crowdfunding (Sowefund par exemple) ou de Love Money (faire appel à ses proches),
  • fonds publics (BPI France, dispositif French Tech entre autres)
  • fonds en capital risque
  • ou encore par des fonds régionaux ou interrégionaux, répertoriés sur l’AFIC.

Pourquoi les startups lèvent-elles des fonds ?

Aujourd’hui, le financement reste une priorité pour les startups, où la rentabilité se fait rare.

La réponse se trouve dans la définition même de la startup : jeune entreprise innovante à fort potentiel de développement, nécessitant un investissement important pour pouvoir financer sa croissance rapide.

Chaque entrepreneur n’a pas forcément les fonds propres nécessaires au lancement d’une nouvelle activité. Pour propulser sa société, il existe une alternative au prêt bancaire : la levée de fonds.

La levée de fonds ne sert pas uniquement à lancer une nouvelle activité mais peut aussi servir à son accélération, dans le cas où des besoins en renforcement des équipes se font entendre, en communication ou en commercialisation par exemple, dans une optique de déploiement à l’internationalelle peut aussi servir à garder une avance face à une concurrence grandissante, ou tout simplement financer la production ou un besoin en fonds de roulement (stocks, crédits clients)…

Vous projetez de vous déployer à l’international ?

Assurup est à vos côtés pour vous trouver l’assurance capable de vous suivre à l’international. Grâce à son réseau, Assurup vous accompagne pour vous garantir une couverture complète avec le même niveau d’exigence, peu importe votre destination.

Par où commencer sa levée de fonds ?

business drawing

Il n’est pas toujours évident de prouver aux investisseurs que nous sommes LA startup qui va cartonner. Nous vous prodiguons quelques étapes à suivre…

Une vision claire

Avoir une vision précise de son projet permet de l’expliquer clairement et d’avoir une trame à suivre, afin de ne pas s’emmêler les pinceaux et d’avancer pas à pas dans la bonne direction. C’est la base. Pour cela, vous pouvez commencer par faire une étude de marché, élaborer un business plan, prévoir votre stratégie de communication…

Le poids du réseau

Plus vous en parlerez autour de vous, plus vous aurez de feedbacks, plus vous pourrez ajuster votre projet et discours à votre cible. Le réseau est aussi un excellent moyen de faire parler de vous afin de vous faire connaître.

Il existe de multitude de réseaux d’entrepreneurs, où vous pourrez networker, échanger vos idées, vos problématiques, ainsi qu’avoir des retours de personnes étant passées par ce que vous êtes en train de traverser.

Pensez également aux incubateurs, accélérateurs, et, événements startups qui vous permettront d’être mis en relation avec des investisseurs potentiels.

Le moment opportun

Le capital-investissement évolue en permanence et suit des tendances. Certain marchés évoluent en fonction du besoin en digitalisation du secteur; les investisseurs vont parier sur tel ou tel secteur qu’ils vont qualifier de prometteur. Il est important de valider si “la fenêtre est ouverte”. La période est-elle favorable pour une levée de fonds dans votre domaine d’activité ?

En ce moment, l‘insurtech a le vent en poupe.

Les bons investisseurs

Il ne s’agit pas uniquement d’une pure opération financière, mais aussi, comme dans un mariage, de la création d’un partenariat engageant avec ses investisseurs, qui prennent des risques au côté des fondateurs sur un projet (et une équipe) auquel ils croient. Le choix de partenaires financiers pertinents, correspondant au niveau de maturité de l’entreprise, est donc un facteur de réussite.

Nos conseils : certaines assurances sont obligatoires dans le pacte d’actionnaires. Pensez à les vérifier. Assurup peut également le faire pour vous.

Le bon pitch

Vous disposerez bien souvent d’un temps très court pour convaincre. Bien préparer son discours pour le maîtriser et s’adapter à son interlocuteur est la clef. Pourquoi ma solution va plaire ? Qu’ont les investisseurs à gagner à mettre des fonds dans mon projet ? Est-ce rentable ? À qui s’adresse ma solution ? Sont autant de questions à vous poser en amont.

La bonne équipe

La plupart des investisseurs vont d’abord regarder l’équipe dont est constituée votre société. Parce qu’une bonne idée mal menée aura peu de chance de percer; à contrario, une bonne équipe apprendra de ses échecs et réajustera l’idée jusqu’à sa réussite !

Vous effectuez une levée de fonds ?

Cochon-tirelire

Votre pacte d’actionnaires peut vous imposer des assurances. Ces garanties sont déterminantes pour vos investisseurs.
Assurup vous propose des solutions d’assurances adaptées pour vous garantir les meilleures couvertures possible.

Se préparer à la période post-levée

Une accélération rapide peut amener à de lourdes conséquences si nous ne nous y préparons pas. Grosses commandes, gestion de stock, d’effectifs…

Préparez bien votre stratégie afin de pallier à tout imprévu possible !

A lire aussi, 5 questions à se poser avant sa première levée de fonds

Avatar
Author