Vous avez la bougeotte et vous êtes passionnés d’aventures et de voyages ? Et si voyager tout en travaillant devenait votre mode de vie ? Si certains en rêve, d’autres en ont fait une réalité ! Pas de besoin d’être influenceur ou bloggeur pour s’offrir cette vie. Avec tous les outils qu’internet nous propose, il est devenu plus que facile aujourd’hui de concilier voyage et travail.Alors comment sauter le pas ? Quelle situation et quel métier le permettent ? Vous allez être surpris ! Voici 5 raisons de devenir un digital nomade et de vivre comme vous l’avez toujours rêvé.

Avant de commencer, faisons un point rapide sur ce qu’est un digital nomade. Communément appelé « digital nomade », ou « digital nomad » en version originale en anglais : c’est le terme qui qualifie les personnes exerçant un métier numérique leur permettant de travailler à distance et de voyager. Pour Christel Joly, « bien plus qu’un métier, c’est un style de vie ».

1. Equilibrer sa vie professionnelle et personnelle

Les modes de travail évoluent. Cela commence par le télétravail, qui est de plus en plus toléré par les entreprises françaises et notamment depuis ces derniers jours (confinement oblige). On voit également apparaitre depuis quelques années au sein des grands groupes et des startups, le flex office ou le nomadisme interne : un mode de travail où les employés n’ont pas de bureau attitré dans les locaux.

Le nomadisme digital fait aussi partie de ces évolutions professionnelles. Il est apparu grâce à l’évolution de certaines technologies des 15, 20 dernières années. Il répond aussi aux besoins des nouvelles générations entrant sur le marché du travail. En effet, les générations Y et Z sont de plus en plus mobiles et aspirent à un équilibre vie professionnelle et vie personnelle bien plus équitable qu’il y a encore 10 ans. Liberté, parité, besoin d’un « pourquoi » pour avancer, les nouvelles générations voient le travail bien différemment que celui de leurs parents.

2. Les technos nous le permettent

S’il est possible de se former de chez soi, voir ce qu’il se passe à l’autre bout du monde, communiquer avec n’importe qui de n’importe où… alors pourquoi ne pourrait-on pas en faire de même avec le travail ?

Pour travailler, un digital nomade a seulement besoin d’un ordinateur et surtout d’une connexion wifi. Le reste dépendra de sa motivation et de ses compétences.

Ce serait donc dommage de s’en priver quand on sait que les technologies d’aujourd’hui nous permettent de rester connectés avec l’ensemble de la planète en un clic. Une réunion ? Un point d’avancement ? Un rendez-vous client ? Plus besoin d’être présent physiquement. Une conférence en ligne ou un appel vidéo via internet fera l’affaire.

3. Pas besoin d’avoir de compétences particulières

On a souvent l’image du digital nomade d’un bloggeur ou d’un influenceur. Heureusement, il existe beaucoup de métiers comme rédacteur, traducteur, correcteur, professeur… qui peuvent être exercés en ligne. Voici notamment une liste des 50 métier du digital nomade.  Chacun d’entre nous possède des compétences qu’il peut exploiter sur internet. Le tout est de savoir quelles compétences pouvez-vous mettre à profit et quels sont les demandes dans votre domaine.

Le concept de nomade digital peut aussi être un prétexte de reconversion. Comme écrit un peu plus haut, il est facile de s’autoformer seul et partout dans le monde. Que ce soit via des MOOCs, à travers de la lecture ou encore des tutos Youtube…

digital nomade assurup

4. Voyager n’est pas plus cher que d’être sédentaire

Si le voyage est assimilé aux vacances dans l’inconscient collectif, le digital nomade est loin d’être en congés.

Etre un digital nomade c’est certes voyager mais de manière différente. C’est savoir se poser, profiter de la culture, faire de nouvelles rencontres, prendre le temps de profiter de l’ambiance de chaque ville… Devenir un digital nomade c’est l’art de s’ouvrir au monde et ce, au quotidien. Le tout est de savoir jongler entre temps de travail et découverte du pays. Puisque ne l’oublions pas, nous ne partons pas à l’autre bout du monde pour rester devant son écran. Il est donc primordial de savoir faire la part des choses entre les temps de travail et les temps de visite sans culpabiliser. D’où l’importance de se fixer des objectifs et d’avoir une vision à court, moyen et long terme de son projet pro et perso.

La bonne nouvelle quand on est Français, c’est que beaucoup de pays ont un niveau de vie moins cher que n’importe quelle ville en France. Beaucoup d’endroits permettent de vivre pour moins de 600€ par mois. Par exemple, la vie coûte beaucoup moins cher à Bogota ou à Phuket que à New-York ou Paris.

Voici une liste des10 meilleures destinations pour un travailleur nomade.

5. Devenir un digital nomade est simple

La majorité des nomades digitaux aujourd’hui sont des indépendants ou auto-entrepreneurs pour la plupart.

Devenir auto-entrepreneur ou freelance offre un large éventail de possibilités. Il faut également savoir qu’entreprendre en tant que nomade digital exige une certaine planification.

La deuxième option est d’être salarié en télétravail…mais aux quatre coins du monde.

Quelques tips 

✅ Comment facturer un client à l’étranger 👉 ici

✅ Où trouver des clients ? Il existe de nombreuses plateformes qui mettent en relation des freelances et des entreprises. C’est le cas de Malt, Codeur, Elance ou encore freelance.com…

A lire aussi : « Travaillez moins et gagnez plus en automatisant vos tâches »

Avatar
Author