Vous avez enfin décidé de sauter le pas et de devenir entrepreneur ? Ou cela vous traverse l’esprit ? Alors vous êtes au bon endroit !

Devenir entrepreneur c’est prendre quelques risques, traversés des périodes d’incertitude et de stress… Mais être entrepreneur c’est avant tout la liberté, être maître de ses décisions, donner du sens à sa carrière et surtout travailler pour soi. C’est aussi avoir le luxe de travailler avec qui on veut, quand on veut et où on veut. Alors prêt à franchir le pas ? Voici 7 tips pour mettre toutes les chances de votre côté.

Conseil n°1 : Etre son propre allié

Pour entreprendre, il faut avant tout être motivé et passionné par ce que l’on fait. Il ne suffit pas d’aimer les conditions de l’entrepreneuriat pour devenir entrepreneur. De plus, votre projet et la façon dont vous le manager doivent refléter vos valeurs. En effet, bien plus qu’un moyen de gagner de l’argent, votre entreprise est votre bébé.

Vous l’avez sûrement déjà entendu, « N’ayez pas peur de l’échec » ! Certains vous diront même « vous devez échouer pour réussir ». Et c’est vrai ! Nous apprenons beaucoup plus de nos erreurs que de nos réussites. Comme disait Thomas Edison (inventeur de l’ampoule électrique après 10 000 tests qui n’ont pas fonctionné) : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas ».

L’ancien PDG de Google, Eric Schmidt, se sert même des échecs comme d’un tremplin et organise régulièrement des conférences, afin de transformer l’échec en réussite.

Alors, soyez votre propre allié et surtout ayez confiance en vous !

Conseil n°2 : S’assurer que son projet va marcher

Vous avez confiance en vous et vous êtes persuadé que ça va marcher ? Vous avez bien raison ! Néanmoins, une étude de marché s’impose. En effet, l’étude de marché permet de tester son idée et de réduire les incertitudes et les risques.  Il y a-t-il une demande ? Quels sont les besoins et les attentes de vos futurs clients ?

L’étude de marché permet également de définir précisément votre produit/service, fixer les prix que vos futurs clients sont prêts à payer, les prix pratiqués par la concurrence et les objectifs de rentabilité. Mais aussi de choisir le mode de distribution, la localisation de vos locaux, les moyens de communication et le message adressé à votre cible.

Ces données permettent de fixer des objectifs commerciaux réalistes. Selon l’agence pour la création d’entreprise (APCE), 70 % des faillites des jeunes sociétés sont dues à une étude de marché inexistante ou insuffisante.

L’étude de marché demande beaucoup de temps, mais augmente considérablement vos chances de succès. Pour la réaliser, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Se débrouiller seul(e) en vous aidant de Google (Google is your friend).
  • Faire appel des spécialistes. Mais cela revient souvent cher.
  • Participer à des formations.
  • Contacter des organismes d’aides à la création d’entreprise.

Conseil n°3 : Savoir bien s’entourer

Que ce soit les personnes qui vous accompagnent, votre expert-comptable ou vos salariés, savoir s’entourer est un des facteurs clés de succès. Pour développer votre activité, il est nécessaire de s’entourer avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs que vous. Insistez sur la complémentarité des individus pour optimiser l’efficacité de votre entreprise et surtout entourez-vous de personnes meilleures que vous.

Avoir dans son entourage des consultants, des banquiers, des avocats ou encore des experts-comptables est aussi un bon moyen d’assurer la pérennité de son société.

De plus, choisissez bien votre fournisseur, car il joue un rôle sur l’image de votre entreprise et peu impacter votre santé financière.

Conseil n°4 : Assurez vos arrières

comment devenir entrepreneur

Vous n’avez pas l’envie et ni le temps de gérer vos tâches administratives et encore moins, de trouver l’assurance idéale pour votre entreprise ? Devenir entrepreneur, c’est aussi chercher à protéger son entreprise. Si certaines assurances sont recommandées, d’autres sont obligatoires. En effet, votre entreprise est exposée à de multiples risques tels que le piratage de données, la disparition d’un co-fondateur, la mise en cause d’un dirigeant ou d’un salarié… Bref, autant de risques qui peuvent survenir à tout moment, impactant de manière directe le développement de votre société.

Besoin d’une assurance professionnelle ?

Directement depuis la plateforme assurup.com, il vous est possible de souscrire au contrat d’assurance Bureau Local Professionnel, à la Responsabilité Civile Professionnelle, à la Responsabilité des Dirigeants et à l’assurance Cyber Risques.
Et en 3 minutes seulement !

Quelles assurances choisir pour mon entreprise ?

Avoir une Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) n’est pas obligatoire (à l’exception des professions réglementées), mais fortement recommandée. En effet, si être entrepreneur permet d’être son propre patron, cela signifie également être responsable des dommages que vous ou vos salariés avez causés.

Attention, pour les indépendants qui travaillent à la maison : le contrat d’assurance pour le logement ne couvre pas votre activité d’entrepreneur.

A l’ère du numérique, il convient également de porter une attention spécifique aux activités liées à l’hébergement ou au traitement des données de clients, et ce dans un contexte juridique qui s’est considérablement durci au cours des dernières années.

Vol de données, piratage du site… nombreuses sont les menaces qui pèsent aujourd’hui sur les entreprises. Malgré les systèmes de protection habituels (antivirus, pare-feu…), il est important de protéger votre activité de ces nombreux risques, qui peuvent par la suite affecter son fonctionnement. Dans ce contexte, nous vous recommandons de souscrire à un contrat d’assurance cyber-risques.

Différents évènements peuvent aussi intervenir et modifier votre situation d’indépendant. L’assurance chômage, sécurise alors la perte de l’emploi.

Enfin, si vous possédez des bureaux ou des locaux, vous devez obligatoirement les assurer. L’assurance bureau / local professionnel, permet d’assurer les murs des locaux de l’entreprise, mais aussi le contenu des bâtiments tels que le mobilier, le matériel et les marchandises qui pourraient être détériorés lors d’un sinistre.

Conseil n°5 : Tenez votre comptabilité à jour

Cela peut paraître logique, mais beaucoup d’entrepreneurs négligent cette partie et souvent par manque de temps. Et pourtant, la comptabilité est le pilier d’une entreprise. Elle est essentielle et doit être mise à jour en temps réel. En plus des obligations fiscales, elle permet d’analyser les performances de la société. C’est aussi le socle des prévisions budgétaires et permet donc d’anticiper toutes difficultés de trésorerie.

Conseil n°6 : Optimisez votre organisation

La qualité de l’organisation est aussi un des facteurs-clés de succès essentiels. Une bonne organisation permet de délivrer un bon produit au meilleur coût et avec le meilleur service. Cela réduit les dépenses et permet à vos salariés de travailler dans de meilleures conditions. On parle ici d’équilibre économique, humain et financier.

Conseil n°7 : Se former pour devenir encore meilleur

Stimuler son énergie entrepreneuriale, développer sa créativité, approfondir ses compétences et connaissances, s’adapter à l’évolution du marché, découvrir les nouveautés et les tendances… Sont autant de raisons pour se former via des conférences ou des ateliers.
C’est également un excellent moyen de booster son réseau relationnel.

Différents organismes proposent de multiples conférences et ateliers tels que les incubateurs de startups, certains espaces de coworking, votre Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), certaines associations d’entrepreneurs, les salons, etc.

Enfin, sachez que les créateurs pouvant prétendre à l’Accre (aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise) ont accès au chéquier-conseil afin de se faire épauler pour démarrer leur activité.

A lire aussi : « Se lancer dans l’entrepreneuriat sans apport personnel »

Avatar
Author