Il n’est pas toujours évident de se repérer parmi les différents contrats proposés pour son entreprise. Lesquels choisir pour offrir la protection idéale en fonction de son activité et de ses risques ? Aujourd’hui nous nous concentrons sur deux contrats primordiaux pour les acteurs du digital. Quelle différence RCP-Cyber assurance ? En 5 minutes, vous comprendrez les particularités de ces contrats et saurez faire les bons choix !

L’assurance RC Pro pour réparer les dommages causés

La Responsabilité civile professionnelle : un incontournable

Lorsque vous lancez votre entreprise, le premier contrat dont vous entendrez sûrement parler pour vous assurer est la RCP. De son nom complet Responsabilité civile professionnelle, la RCP ou RC Pro fait ce qu’elle dit : elle couvre la responsabilité de votre entreprise !

Cela signifie que si votre entreprise cause des dommages à un client, ce dommage doit être réparé. Quels que soient les auteurs des dommages : dirigeants ou employés. Ce contrat couvre en effet votre société en tant que personne morale. Tous les représentants de votre entreprise sont donc couverts.

Réparer les dommages causés à autrui revient la plupart du temps à offrir une compensation financière. Cela peut représenter le montant des dégâts causés à des objets par exemple, ou une indemnité pour compenser des retards de livraison, voire une indemnisation en raison d’une blessure provoquée accidentellement.

Types de dommages couverts par la RC Pro

Les dommages couverts par l’assurance RC Pro sont de trois types : corporels, matériels et immatériels. Pour activer les garanties de votre contrat, les dommages doivent avoir été causés par négligence ou omission.

  • Dommages corporels : blessure infligée à un client, par exemple si un masseur effectue une mauvaise manipulation, ou si un objet se brise à l’usage du client.
  • Dommages matériels : dégâts causés à un objet, par exemple si vous abimez la voiture d’un client.
  • Dommages immatériels : conséquences pénalisantes, comme un défaut de conseil.

L’une de ces situations peut survenir à tout instant lors d’une prestation de service ou lors de la visite d’un client dans vos locaux. La victime des dommages peut porter réclamation contre votre société pour obtenir réparation. S’ouvre alors une négociation à l’amiable, ou alors le début d’une procédure judiciaire à l’issue incertaine.

Eviter de supporter des coûts élevés

Les exemples précédents illustrent le type de sinistres qui peuvent toucher votre entreprise dans le cadre de votre activité. Ces sinistres étant causés par négligence, erreur, omission, il est impossible de prévoir quand ils peuvent se produire. Personne n’est donc à l’abri de telles situations !

Dans tous les cas, réparer les torts causés à autrui est obligatoire. L’assurance RC Pro permet justement d’apporter une aide juridique et financière à l’entreprise en cas de mise en cause. Cette protection courante permet à votre entreprise d’éviter de supporter seule des coûts élevés. Ces coûts correspondent aux frais de défense pour un avocat, mais également les indemnités et dommages et intérêts en cas de condamnation éventuelle.

Quelle différence RCP Cyber assurance pour une responsable juridique ?
Responsable juridique qui discute d’un sinistre au téléphone. Crédit : master1305

L’assurance Cyber pour se protéger en cas d’attaque ou perte de données informatiques

Un contrat Cyber nécessaire pour le e-commerce et les entreprises du digital

L’assurance Cyber est un contrat qui a gagné en importance ces dernières années. D’où l’importance de bien comprendre la différence RCP-Cyber assurance. Ce contrat Cyber a pour but de protéger votre site internet ou système informatique contre les attaques.

Les attaques informatiques peuvent prendre différentes formes et peuvent résulter d’une brèche de sécurité technique, ou d’un manque de vigilance humaine. Elles peuvent avoir des conséquences importantes d’un point de vue financier et réputationnel.

En cas de sinistre informatique, le contrat Cyber permet de bénéficier d’une aide logistique de la part d’entreprises spécialisées pour la remise en état de votre site internet. Elle comprend également une indemnisation en cas de perte de chiffre d’affaires dû à l’indisponibilité temporaire.

Types de dommages couverts par l’assurance Cyber

Les dommages couverts par l’assurance Cyber concernent les attaques informatiques subies par l’entreprise : virus, attaque par déni de service, vol de données, perte de données…

Pour activer les garanties de l’assurance Cyber sans problème, il faut avoir pris un minimum de précautions de votre côté. En effet, il faut au moins installer un anti-virus et un système de pare-feu en amont. Pourquoi prendre une assurance contre les cambriolages si vous n’investissez même pas dans un verrou sur votre porte ?

De plus, de nos jours les hackers ne visent pas simplement les grandes entreprises au chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros. Au contraire, les indépendants et petites entreprises sont de plus en plus la cible d’attaques. Ces sociétés sont en effet bien moins protégées et moins sensibilisées aux risques informatiques.

A noter que les dommages causés à autrui par la faute de votre propre système informatique sont couverts par la garantie RC Pro Cyber qui est incluse dans le contrat Cyber.

Se protéger des risques business et d’e-réputation

Les attaques informatiques ont eu tendance à se démultiplier ces dernières années. Encore plus depuis la crise sanitaire qui a poussé de nombreux salariés en télétravail. Isolés chez eux, moins vigilants, utilisant des outils à distance mal sécurisés, ceux-ci sont des proies faciles pour les e-mails piégés. De même que les basculements des systèmes informatiques sur le télétravail ont souvent été organisés dans la précipitation.

Tous ces risques de virus ou d’attaque informatique peuvent avoir des conséquences difficiles à gérer financièrement. En effet, le coût de remise en état du site internet peut être élevé. De même que le manque à gagner. Sans parler de l’impact potentiellement très négatif sur l’image de l’entreprise victime de cyber-attaque. En effet, des clients peuvent perdre confiance dans les capacités de votre entreprise à sécuriser leurs données !

Différence RCP-Cyber assurance : mieux vaut l’un ET l’autre !

Des protections complémentaires pour votre société

Nous avec vu la différence RCP-Cyber assurance : deux contrats qui protègent votre société contre des sinistres de différents types. Il convient donc évidemment de juger de leur pertinence pour votre entreprise. Mais selon votre activité, il est plus ou moins risqué (voire inconscient !) de ne pas souscrire l’un de ces contrats. D’où nos offres d’assurance Conseil ou d’assurance e-commerce par exemple, que nous avons adaptées aux risques particuliers de ces secteurs.

En ce qui concerne la RCP, il s’agit de l’un des contrats les plus souscrits avec l’assurance local commercial. C’est l’assurance qui couvre les conséquences des dommages que vous pouvez causer dans votre travail. Cela permet de couvrir tous les représentants de votre entreprise contre les différentes réclamations que l’on peut porter contre votre société.

Concernant l’assurance Cyber, elle s’adresse évidemment tout particulièrement aux entreprises digitales. Mais de nos jours, quel professionnel n’est pas connecté, de près ou de loin ? Quelle entreprise ne réalise pas une partie de son chiffre d’affaires en ligne ? Quelle société ne recueille pas des données sensibles de leurs clients ? Il est donc aujourd’hui de plus en plus nécessaire que la souscription d’une assurance Cyber devienne un réflexe pour chaque professionnel, dès lors que l’on dispose d’un site internet.

Des couvertures financières précieuses

Les conséquences financières d’un sinistre peuvent être très difficiles pour une entreprise. En effet, dès l’ouverture d’une procédure judiciaire, celle-ci engendre des frais de défense. Et ce, que votre entreprise soit réellement en faute ou non… Encore faut-il en effet pouvoir le prouver !

Votre entreprise peut également devoir verser des indemnités et des dommages et intérêts. Ce qui peut représenter des sommes de dizaines de milliers d’euros ! En cas d’absence de provision dans les comptes de votre entreprise pour faire face à ces situations, il devient compliqué de faire face financièrement.

De même en cas d’attaque informatique. D’une part, il peut y avoir des coûts pour remettre en état votre site internet. D’autre part, l’indisponibilité de votre site entraîne déjà une perte d’exploitation qui peut être très importante pour votre entreprise. Sans les aides financières et conseils apportés par la RCP et le Cyber, votre entreprise s’expose donc à des conséquences potentiellement très difficiles (voire impossibles ?) à surmonter.

A retenir

Vous l’aurez compris : les assurances RCP et Cyber offrent des garanties différentes en fonction des situations. La RCP protège votre société en cas de dommages causés à un client ou à un tiers. L’assurance Cyber protège votre système informatique contre les cyber-attaques ou les pertes de données.

Dans les deux cas, ces contrats vous apportent une aide, via un avocat pour la RCP et via une entreprise d’informatique pour la Cyber, afin de vous accompagner avec expérience dans les situations rencontrées. Enfin, ils apportent également une aide financière, pour couvrir les frais engendrés par les sinistres rencontrés par votre entreprise. Pas la peine de vous creuser la tête trop longtemps… Pour bénéficier d’une protection la plus complète possible, nous vous conseillons de souscrire ces deux contrats !