Être chef d’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille… Et c’est aussi ce qui fait le charme de l’activité ! Chaque jour peut être une succession d’imprévus à gérer. Parmi ces situations peuvent survenir des problèmes qui peuvent impacter fortement votre société… Heureusement, vous n’êtes pas seul ! De nombreuses assurances chef d’entreprise peuvent vous prémunir contre les conséquences de ces problèmes. Voici les assurances professionnelles qu’il vous faut !

La Responsabilité civile professionnelle pour protéger votre activité

Couvrir la responsabilité de votre entreprise

Dès lors que vous commencez à exercer une activité professionnelle, il est primordial de vous assurer. En effet, toute société s’expose à des risques à la minute même où elle devient active et rencontre son marché.

Pour une création d’entreprise comme pour les sociétés déjà bien installées, les risques sont nombreux. Il peut s’agir de dommages matériels, si vous provoquez un dégât chez un client par exemple. Il peut aussi s’agir de dommages corporels, si un client se blesse dans votre boutique. Enfin, cela peut concerner les dommages immatériels, comme un retard de livraison.

Les causes d’une réclamation envers votre entreprise sont très nombreuses, et les coûts engendrés peuvent être très élevés, en frais d’avocat ou en dommages et intérêts en cas de condamnation.

Dommages causés par tout représentant de l’entreprise

Une assurance Responsabilité civile professionnelle couvre votre entreprise en tant que personne morale. Cela signifie que tous les membres de l’entreprise sont couverts : dirigeants, salariés ou même bénévoles.

Elle vous assure contre l’ensemble des situations survenant par la faute d’un des membres de la société. Cette assurance est donc une protection indispensable pour exercer son activité, sans craindre pour sa pérennité en cas de réclamation.

Un contrat exigé pour travailler sereinement

Nous l’avons vu, la RC Pro est un contrat très important. Ce contrat est obligatoire pour certaines professions comme les médecins, les avocats ou les artisans du bâtiment par exemple. Dans ce cas, pas de débat : si vous n’êtes pas assuré, vous ne pouvez tout simplement pas travailler !

Mais pour les autres professions, faut-il vraiment souscrire cette assurance ? En fait, elle est devenue quasiment impérative aujourd’hui, car la majorité des entreprises ou particuliers exigent une attestation d’assurance. C’est en effet un gage de sécurité dans la relation contractuelle client-prestataire.

Non seulement la RC Pro est un contrat incontournable pour protéger financièrement sa société, mais elle devient de plus en plus un sésame pour signer un contrat.

Cheffe d’entreprise en train de se renseigner sur la RC Pro. Crédit : senivpetro

L’assurance des locaux : souvent obligatoire, toujours indispensable

Assurer vos locaux et votre matériel

L’assurance Bureau / Local professionnel est le contrat indispensable dès lors que votre entreprise dispose de locaux. Aussi appelée multirisque professionnelle, elle comprend un grand nombre de garanties. Elle vous couvre contre tous les sinistres pouvant affecter vos locaux et leur contenu : structure, équipements, matériel informatique, meubles, etc.

Par exemple, la rupture d’un tuyau d’arrivée d’eau, une fenêtre cassée par vandalisme… L’assurance bureau vous permet d’être indemnisé afin de couvrir les frais de réparation ou de remplacement. Et cela n’a rien d’anodin, car les dégâts peuvent vite s’élever à plusieurs milliers d’euros !

Obligatoire pour tout bail locatif

L’assurance bureau n’est pas obligatoire sur le plan légal, cependant elle est systématiquement exigée dans le cadre d’un bail locatif. A partir du moment où vous louez des locaux, il est donc impératif de souscrire cette assurance. Il s’agit donc d’un des premiers contrats auquel penser en tant que chef d’entreprise. Sans cela, vous vous verriez refuser toute location !

Incontournable pour un propriétaire

Si vous êtes propriétaire, il est d’autant plus important de vous assurer car vous êtes le seul à pouvoir prendre en charge les dépenses. En effet, il n’y a alors aucune négociation ni aucun recours possible envers le propriétaire ! 

Or, un dégât des eaux ou un incendie peuvent réduire à néant vos locaux et entraîner des coûts faramineux. Des dépenses qu’une petite entreprise ne peut pas toujours prendre en charge seule. Ne pas assurer vos locaux, cela reviendrait donc à signer l’arrêt de votre activité en cas de problème majeur.

La Responsabilité des dirigeants : l’assurance chef d’entreprise qui protège votre patrimoine

La responsabilité personnelle du dirigeant peut être engagée

En tant que chef d’entreprise, vous avez d’importantes responsabilités. C’est ce qui vous expose à des risques supplémentaires par rapport à votre entreprise. En effet, vous êtes responsable de la bonne gestion de la société.

Si jamais un client ou tout autre tiers vient chercher votre responsabilité personnelle, pour faute de gestion par exemple, les conséquences peuvent être graves. D’une part sur le plan juridique, car vous pouvez être condamné personnellement. D’autre part, sur le plan financier, car les sommes à verser peuvent être très élevées.

L’assurance RCP ne couvre pas toutes les situations pour le chef d’entreprise

La Responsabilité civile professionnelle et la Responsabilité des dirigeants, bien qu’elles portent des noms similaires, ne doivent pas être confondues. En effet, la RC Pro protège l’entreprise. Mais en cas de mise en cause personnelle du chef d’entreprise en tant que personne physique, les garanties de la RC Pro ne peuvent pas être activées. Impossible donc de voir les indemnités prises en charge par cette assurance !

En tant que chef d’entreprise, il est donc d’usage de souscrire une assurance Responsabilité des dirigeants. Celle-ci a l’avantage de protéger le chef d’entreprise en tant que personne physique, pour toute réclamation portée par un client ou un tiers quant à la gestion de la société.

Protéger son patrimoine personnel

L’assurance du dirigeant est d’autant plus importante qu’en cas de condamnation personnelle, c’est votre personne et non l’entreprise qui doit verser les indemnités. Dans ce cas, impossible de puiser dans la trésorerie de l’entreprise : c’est à vous de régler la facture.

En cas de faute de gestion ou de tout autre problème vous touchant directement, c’est donc votre épargne qui est menacée ! Mieux vaut ne pas mettre en danger votre situation personnelle et votre famille, en négligeant cette assurance incontournable lorsque l’on dirige une entreprise.

Jeune chef d'entreprise qui se renseigne sur le contrat d'assurance à souscrire
Un chef d’entreprise souscrit une assurance professionnelle en ligne. Crédit : rawpixel

Autres assurances chefs d’entreprise pour anticiper tout problème

L’assurance Litiges sociaux en cas de forte croissance

Vous l’avez sûrement déjà vécu en tant que chef d’entreprise : les recrutements sont des moments clés. Il s’agit de trouver les bons profils, tant sur le plan des compétences que de la personnalité. Indépendamment des « erreurs de casting », des salariés partent forcément, de leur propre chef ou du vôtre.

Aujourd’hui, les réclamations de la part de salariés ou d’ex-salariés sont devenues monnaie courante. Les ruptures de période d’essai sont particulièrement propices à ce type de recours. C’est pour cela que les périodes de recrutement doivent être bien anticipées, y compris au niveau de vos assurances.

Pour protéger votre société sur le plan financier, lassurance Litiges sociaux vous permet d’être couvert en cas de réclamation. Dès la mise en cause devant les prud’hommes, vos frais de défense sont pris en charge. De même que les éventuelles indemnités en cas de condamnation aux prud’hommes.

L’assurance chômage du dirigeant en cas de perte d’emploi

En tant que dirigeant, vous n’êtes pas à l’abri de la perte de votre mandat. Dans pareil cas, vous avez rarement le droit de toucher des indemnités chômage de Pôle emploi. Non seulement vous perdez votre fonction, mais en plus vous vous retrouvez sans aucun revenu !

Pour éviter de vivre pareille situation, il est important d’anticiper les difficultés. Un dirigeant ne pense pas toujours à souscrire une assurance chef d’entreprise pour le chômage, car il préfère repousser cette idée. Mais c’est le jour où cette situation survient que l’on se rend compte de l’utilité d’un tel mécanisme !

Souscrire une assurance chômage privée du dirigeant peut donc vous permettre de vivre plus sereinement les périodes de transition dans votre vie professionnelle. Elle maintient vos revenus jusqu’à 80 % de votre salaire précédent. De quoi vous permettre de prendre le temps de repartir pour un nouveau challenge !

L’assurance chef d’entreprise qui protège un élément indispensable : le contrat Homme clé

Il est courant dans toute entreprise d’avoir un élément indispensable dans ses rangs, qu’il s’agisse d’un dirigeant ou salarié, dont l’apport est considérable. L’absence de cet élément peut avoir un impact dramatique sur le chiffre d’affaires de l’entreprise.

C’est pour cela que l’assurance Homme clé se généralise ces dernières années, afin de se prémunir contre la perte de cet élément. Cela peut concerner une absence de moyen terme pour raisons médicales, voire une perte définitive en cas de décès.

L’assurance Homme clé fonctionne comme un contrat de prévoyance. En cas de perte temporaire ou définitive de cet élément clé, une rente ou un capital vous est versé. Cette aide financière peut être indispensable pour permettre à votre entreprise de franchir cette étape difficile.

A retenir

Vous n’êtes pas seuls face aux imprévus qui peuvent survenir pour votre société ou pour vous. L’important est bien sûr de bien anticiper les risques qui peuvent se produire, en souscrivant les bonnes assurances chefs d’entreprise en amont.

Les assurances incontournables sont la RC Pro et l’assurance de vos locaux. Mais en tant que chef d’entreprise il est fortement conseillé d’étudier des protections spécifiques à votre situation : Responsabilité des dirigeants, Chômage du dirigeant, Homme clé… Mieux vaut être prévoyant pour protéger votre activité et votre situation personnelle !